Bethléem : La Basilique de la Nativité, Banksy et le Mur,...

Dans notre imaginaire collectif, quand nous évoquons « Bethléem », nous pensons inévitablement à la crèche de Noël, les rois mages, un village de bergers… Pourtant, la réalité est devenue tout autre puisque cette ville palestinienne déborde aujourd’hui d’activité. A travers ses rues embouteillées, son marché animé et haut en couleurs, ses ruelles sinueuses, Bethléem vit au rythme de la modernité sans pour autant oublier son riche passé…  Nous revenons sur deux lieux symboliques.

 

La Basilique de la Nativité
Cette grande basilique trône au centre de la place Manger Square (Place de la Crèche) et abrite la fameuse grotte où le Christ serait né. Cet édifice imposant date du 4ème siècle et fut fondée par l’empereur Constantin. De nombreuses rénovations et rajoutes ont été apportées au cours de l’Histoire mais, au centre de l’église, de superbes mosaïques d’époque peuvent encore être observées. Juste à côté de la Nativité se trouve l’église Sainte Catherine où, chaque année la veille de Noël, est donnée la traditionnelle messe de minuit, retransmise dans le monde entier.

Basilique de la Nativité

 

Banksy et le Mur…
Principalement en réponse à la seconde Intifada à la fin des années 1990/début des années 2000, les israéliens jugèrent inévitable la construction d’une séparation physique entre Israël et Cisjordanie pour se prémunir de l’incursion de kamikazes venus de Cisjordanie. Depuis 2002 et au nom de la sécurité, le mur et le contrôle militaire israélien via les checkpoints n’ont fait que s’étendre. Le mur fait à présent plus de 700 km ; le traverser est devenu mission impossible pour de nombreux palestiniens, avec toutes les conséquences que cela implique dans leur quotidien.


Devenu le symbole de la protestation palestinienne contre l’occupation militaire israélienne, le mur est devenu aussi un support de l’expression pacifiste internationale. Dans ce contexte, le « street-artiste » Banksy est devenu mondialement célèbre pour ses tags impressionnants, lourds de sens et de revendication.  Cet artiste supposé britannique mais dont on ignore sa véritable identité a également eu la géniale idée d’ouvrir le « Walled off », un hôtel complètement atypique puisqu’il revendique d’avoir la vue la plus laide du monde, directement face au mur de la sempiternelle discorde israélo-palestinienne…

 

Le Mur à Bethléem

 

The Walled off Hotel