Marrakech, la Perle du Sud

C’est la « Perle du Sud », le « cœur du Maroc »… Marrakech n’est pas la capitale du pays mais c’est tout comme… Elle a d’abord donné son nom au pays ; ensuite, son histoire impériale ont fait d’elle un pôle économique, culturel et architectural de premier plan dans la région. Enfin, elle est idéalement située, à égale distance de la côte Atlantique et des premières dunes du Sahara, tout en étant au pied des montagnes du Haut-Atlas. Touristiquement incontournable, elle est le point de départ de nombreux itinéraires, tant culturels que sportifs.

Place Jemaa-el-Fna

Située au cœur de la médina, la grande place Jemaa-el-Fna offre au voyageur un inévitable émerveillement : ses souks hauts en couleurs, sa Menara et ses mosquées donnent la réplique à un patrimoine architectural composés de monuments millénaires.

 

Marrakech - Place Jemaa El Fnaa

 

Tombeaux Saâdiens

Situés juste à côté de la mosquée de la Kasbah, les tombeaux Saâdiens constituent un des derniers vestiges encore restant de la dynastie saâdienne qui domina Marrakech durant son âge d’or, entre 1524 à 1659. Au début du 18ème siècle, le sultan Moulay Ismaïl décida de faire table rase de toute trace de la grandeur de cette dynastie en exigeant la destruction de tous leurs vestiges restants. Il ne commit cependant pas le sacrilège de détruire leurs tombeaux et ordonna que l’on mure l’entrée de la nécropole, c’est pour cette raison qu’ils furent magnifiquement conservés.

 

Marrakech - tombeau saadien

 

Medina et Koutoubia

La vieille ville de Marrakech, organisée autour de la place Jemaa-el-Fna, est dominée par le minaret de la « Koutoubia ». La Koutoubia est un peu la « Tour Eiffel » locale, elle sert de point de repère à la fois pour les locaux que pour les touristes. Datant du 12ème siècle, cette tour est aussi haute que Notre-Dame de Paris et inspira même la Giralda de Séville. La mosquée de la Koutoubia, quant à elle, est surnommée la « mosquée des libraires » en raison des nombreux bouquinistes qui fréquentaient ses alentours dès le 12ème siècle.

 

Minaret Koutoubia

 

Jardin Majorelle

Le jardin fut créé en 1931 par le peintre français Jacques Majorelle. Amoureux de Marrakech et passionné de botanique, il entreprit l’élaboration de ce jardin tropical autour de sa villa qui lui servait d’atelier. Ici, couleurs, senteurs, jeux de lumières et inspirations artistiques se mêlent pour former une oasis de toute beauté.  Ce jardin a pris une dimension internationale supplémentaire quand Pierre Bergé et Yves Saint Laurent décidèrent de le racheter en 1980, le restaurer en ayant pour ambition de « faire du jardin Majorelle le plus beau des jardins, celui que Jacques Majorelle avait pensé, envisagé ». Il abrite aussi depuis 2011 le musée berbère qui mérite sans aucun doute d’y attarder sa visite…

 

Jarind Majorelle