Liste des chefs étoilés en Drôme

Affiche publicitaire "Les chefs étoilés en Drôme"

La Drôme, un département 10 étoiles

A un jet de pierre de Lyon, capitale mondiale de la gastronomie, se trouve le département de la Drôme, si cher à notre cœur. Cette région bordée par les prestigieux vignobles des Côtes de Rhône n’a rien à envier à sa grande sœur lyonnaise. Car en Drôme, en matière d’étoiles, on s’y connaît ! Accordées par le célèbre guide rouge, créé par André Michelin en 1900, les étoiles véhiculent une renommée à travers le monde entier. Voilà pourquoi, certains restaurateurs sont prêts à tous les sacrifices pour en obtenir une, alors d’autres, las de la pression engendrée par la crainte de les perdre, finissent par les abandonner comme Joel Rebuchon. La haute gastronomie drômoise rime souvent avec famille. La plupart des restaurants étoilés appartiennent à la même famille depuis deux ou trois générations. Partons à la découverte de ces maisons incarnant raffinement, élégance et excellence. 

 

Jacques Bertrand, Les Cèdres à Granges-les-Beaumont **

Situé à mi-chemin entre Tain-l’Hermitage et Romans sur Isère, cette magnifique bastide lovée dans un parc privé au milieu des vignes, appartient à la famille Bertrand depuis trois générations. Depuis 25 ans, Jacques et Jean-Yves perpétuent la culture culinaire reçue de leurs parents. Les deux frères se sont formés auprès de maisons renommées comme la Maison Pic à Valence. Au fourneau, Jacques propose de plats simples et créatifs accompagnés de produits locaux et d’herbes aromatiques.  

Adresse : 25 rue Henri Machon 26600 Granges-les-Beaumont
Leur site internet.

 

Michel Chabran, La Grande Table Chabran à Pont-de-l’Isère*

Depuis 1935, les générations de Chabran se succèdent et cultivent l’art de recevoir. Un havre de bonheur en bordure de la célèbre Route Nationale 7. Michel est l’homme qui transforma le petit café familial en un restaurant prestigieux. Le chef qui appartient à cette génération aimant harmoniser tradition et modernité, puise généreusement dans les richesses de son terroir Drômois, auquel il restera fidèle la vie entière. La Maison propose également un hôtel classé 4*. Chez les Chabran, la restauration est vraiment une affaire de famille. Laetitia, l’épouse, dirige le Bistrot des Clercs à Valence depuis 1993. Carole, leur fille, gère la brasserie Le Quai à Tain-l’Hermitage.

Adresse : 29 Avenue du 45ème Parallèle, 26600 Pont de l’Isère 
Leur site internet.

 

Masashi Ijichi, La Cachette à Valence*

Un parcours atypique a mené ce chef de son Japon natal à Valence dans la Drôme. Atypique, comme l’emplacement de son restaurant étoilé, dans un coin retiré de la ville. Tokyo, c’est la ville des débuts : formation à l’école hôtelière et le Grand Comptoir, restaurant de gastronomie française. Quand Masashi Ijichi décide de venir en France, il pensait rester trois ou quatre ans avant de retourner au Japon. Mais il en a été autrement ! Ses premiers pas hexagonaux, il les fait à Tain-l’Hermitage, chez Jean-Marc Reynaud. Viennent ensuite d’autres expériences enrichissantes. Il rejoint Michel Sarran et passe à la Maison Pic. En 2005, son restaurant « La Cachette » ouvre ses portes. Le chef signe une cuisine qui vit au rythme des saisons mais aussi s’imprègne de ses racines. Il apporte cette touche japonaise par le poisson, les épices et le saké. En 2009, c’est la consécration pour ce travailleur acharné. Il décroche sa première étoile.

Adresse : 20 rue Notre-Dame de Soyons, 26600 Valence
La page Facebook.

 

Baptiste Poinot, Flaveurs à Valence*

Baptiste Poinot, 33 ans et plein d’entrain, a travaillé avec Michel Chabran et au restaurant l’Europe en Avignon. Son restaurant étoilé en 2009 fait l’événement permanent au cœur de la vieille ville de Valence. Un décor chic avec des poutres, des toiles colorées, un éclairage soigné, ses tables bien mises et espacées provoque le coup du charme. Sa cuisine gastronomique est colorée par ses souvenirs d’enfance. Son amour pour la Drôme, il la reflète dans ses plats raffinés et audacieux. 

Adresse : 32 grande rue, 26000 Valence
Leur site internet.

 

Jean-Michel Bardet, Domaine du Colombier à Malataverne* 

Infatigable voyageur, Jean-Michel Bardet propose une cuisine qui s’inspire de ses voyages et du sud de son enfance. Son expérience à l’étranger l’a mené en Amérique du Nord, à Londres, à Shanghai et à Hong Kong où il décroche sa première étoile, en 2017, à la tête du restaurant « The Ocean ». En 2019, Jean-Michel pose ses valises et ses couteaux dans le département, à 10’ au sud de Montélimar. Le Chef propose une cuisine méditerranéenne qu’il complète avec les produits de terroir de la Drôme et ses inspirations asiatiques et nord-américaines. Il a mis moins d'un an avant de séduire le guide rouge. Grâce à Jean-Michel Bardet, la Drôme compte désormais 10 étoiles.

Adresse : 270 Malombre, 26780 Malataverne

 

Julien Allano, Le Clair de la Plume à Grignan*

Après l'école hôtelière de Villefranche-de-Rouergue et quelques expériences auprès de chefs étoilés, Julien Allano investit rapidement la Mirande, à Avignon, où il réussit, malgré son jeune âge, à maintenir l'étoile. S'en suivent Bordeaux et le Palm Beach d’Ajaccio où quelques mois après son arrivée, il obtient une étoile. C’est en 2011 qu’il a rendez-vous au restaurant Le Clair de la Plume situé au pied du sublimissime Château de Grignan, rendu célèbre par Madame de Sévigné. En 2015, l'étoile du guide rouge arrive comme une récompense après beaucoup de travail, et l’énergie d’une brigade très investie.  Julien Allano épure la cuisine, allège la technique pour transcender l'authenticité du produit, qui est la signature de sa carte. Il interpelle par son engagement écologique dans ses plats et sur sa carte de menu. Il détaille la provenance des produits cuisinés en précisant même le nombre de kilomètres entre le restaurant et l’élevage des animaux ou la production des légumes cuisinés. Il va au bout de ses convictions : plus de bœuf à la carte car la Drôme n’est pas une terre d’élevage. 

Adresse :  2 Place du Mail, 26230 Grignan.
Leur site internet.

 

Anne-Sophie Pic, Maison Pic à Valence***

Le meilleur pour la "Faim". Une lignée de chefs ! Chef cuisinier né à Saint-Péray en Ardèche, André Pic fait ses débuts dans l'auberge familiale tenue par ses parents Sophie et Eugène Pic. Sa mère lui transmet son savoir-faire, puis il fait son apprentissage dans différentes maisons avant de reprendre en 1929 l’Auberge du Pin.
En 1934, il s'installe à Valence et fonde la Maison Pic. André Pic obtient trois étoiles en 1939. Il est alors l'un des trois grands chefs français de l'entre-deux-guerres, avec Alexandre Dumaine et Fernand Point. En 1950, il cède sa place à son fils Jacques qui reprend les grandes spécialités de son père et garde les trois étoiles jusqu’en 1995. Son fils Alain assure la continuité, tant bien que mal, mais ne réussit pas à conserver la notoriété gagnée par son père. Le restaurant perd sa troisième étoile. En 1997, la fille, Anne-Sophie Pic, qui ne se destinait pas à une carrière dans la cuisine, mais aspirait à devenir commercial, change de voie. Ainsi, elle reprend le restaurant tenu par son frère et permet à la prestigieuse maison de retrouver la troisième étoile, en 2007.
La même année, elle est élue « chef de l'année » par les 8 000 chefs répertoriés dans le célèbre guide. En 2011, elle reçoit le titre de « meilleure femme chef du monde ». Il s'agit d'une distinction très convoitée et très sélective, puisqu'elle est ainsi en tête des 50 meilleurs restaurants du monde.
« Ma cuisine peut être définie par trois mots, déclare Anne-Sophie, le respect, la saveur et la simplicité. Une simplicité, toute féminine, qui s’affirme dans la franchise des goûts, l’envie profonde de faire plaisir et de transmettre les émotions qui me traversent. »

Adresse : 285 Avenue Victor Hugo, 26000 Valence.
Leur site internet.

Á Quelques kilomètres de notre village de vacances - le Château de Collonges, ces restaurants vous feront découvrir le talent culinaire et pointilleux de la Drôme.

Si notre article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux et à suivre notre page Facebook pour ne rater aucun de nos prochains articles.

Écrit par BRICOULT David et ONS Renaud